Mammographie

CIM-CREIL-OCT ROSE16_DxO
Une MAMMOGRAPHIE est une radiographie des seins. Elle permet d’obtenir des images de l’intérieur du sein à l’aide de rayons X. L’examen peut être réalisé dans le cadre d’un dépistage ou lors d’une anomalie dans le sein (douleur, écoulement du mamelon, rougeur de la peau, palpation d’une “boule” dans le sein, etc.) a été découverte par la patiente ou par son médecin traitant. Cet examen aide à déterminer s’il s’agit d’un cancer du sein ou d’une anomalie bénigne. Le médecin radiologue peut ensuite compléter la mammographie par une échographie et/ou un prélèvement.

La quantité de rayons X délivrée lors d’une mammographie est très faible et il n’y a pas de risque prouvé même si des mammographies de dépistage sont répétées. Vous devez signaler votre grossesse lorsque vous prendrez rendez-vous et le jour de l’examen.

Une mammographie est réalisée en première partie du cycle mensuel (idéalement entre le 8ème et le 12ème jour après le début des règles). Les seins sont à ce moment-là plus faciles à examiner et moins douloureux.

Aucune préparation n’est nécessaire avant une mammographie.
Le jour de l’examen, il est demandé de ne pas appliquer de produits sur la peau (crème, lait de toilette, parfum, talc) et de ne pas mettre de bijoux. Ces précautions permettent d’obtenir des images mammographiques de meilleure qualité. Porter une robe, n’est pas toujours adapté : habillée avec un haut et une jupe ou un pantalon, vous serez plus à l’aise. Il n’est pas utile d’être à jeun ni de suivre un régime particulier. Si vous prenez des médicaments, il n’est pas nécessaire de les interrompre.

Signalez au radiologue les opérations chirurgicales réalisées au niveau des seins. En effet, même si les cicatrices ne sont pas toujours visibles sur la peau, l’image radiologique peut être modifiée. Si vous portez des prothèses mammaires, pensez à le signaler.

Déroulement de l’examen

Le mammographe du centre de Nogent.Après avoir signalé votre arrivée à l’accueil, vous serez dirigée vers la salle d’attente. L’équipe du centre s’efforce de limiter l’attente en apportant un soin particulier au respect des horaires. Toutefois, il existe des imprévus qui peuvent désorganiser le planning et prolonger votre attente.

Une manipulatrice de radiologie recueille la demande d’examen de votre médecin et vos anciennes mammographies que vous devez ramener le jour de l’examen.

Elle vous conduit dans la salle de mammographie et vous explique le déroulement de l’examen. La manipulatrice de radiologie vous positionne correctement contre l’appareil.

La mammographie est réalisée en position debout, torse nu. Pour obtenir une analyse de bonne qualité et voir le sein dans sa totalité, chaque sein est successivement comprimé entre deux plaques. La sensation de compression du sein n’est pas très agréable pour certaines femmes, mais cela ne dure que quelques secondes. La pression du sein est limitée par un mécanisme de sécurité.

Afin de mieux examiner le sein, plusieurs clichés sont réalisés sous différents angles. La mammographie dure en moyenne 10 à 15 minutes, sauf si des clichés supplémentaires ou d’autres examens complémentaires doivent être réalisés.

Après la mammographie, le radiologue analyse les clichés, vous interroge et réalise un examen clinique. Il examine l’aspect de la peau et du mamelon. Il palpe les seins et recherche des ganglions anormaux.

Dans certains cas, le radiologue demande des clichés supplémentaires pour analyser une zone difficile.

Il n’est pas toujours possible de donner d’emblée un diagnostic définitif : la mammographie permet de voir s’il existe une anomalie dans le sein, mais elle ne permet pas de déterminer avec certitude s’il s’agit ou non d’une image cancéreuse.

D’autres examens complémentaires sont souvent réalisés dans la foulée ou de manière décalée pour essayer d’établir le diagnostic : échographie mammaire, ponction, biopsie ou IRM mammaire.

Dans certaines conditions, la mammographie est peu performante (adolescente, jeune femme, allaitement) On a alors recours à une échographie mammaire systématique même en l’absence d’image suspecte.

Le site de Creil a été le premier site en Europe équipé de la technique d’Angio-mammographie. Cet examen se déroule comme une mammographie classique. La seule différence est l’injection d’un produit de contraste iodé. Il permet par une méthode de soustraction de mieux visualiser des zones suspectes en mammographie conventionnelle et permettra ainsi au radiologue d’affiner son diagnostique. Cet examen est généralement réalisé dans un second temps.

Cette première installation européenne a permis au Centre d’Imagerie de Creil de devenir un site référent et les radiologues du site communiquent régulièrement aux cours de congrès nationaux et internationaux sur l’efficacité et le gain diagnostic apporté par cette nouvelle technique.

Le site de Creil est également site référent du sud de l’Oise pour la réalisation de biopsie.

CIM-CREIL-OCT ROSE15_DxO


Rechercher une information

Historique

Créé en 1980, le Centre d'Imagerie Médical de Creil est resté situé au 15, rue Charles Auguste Duguet. En 2005, le Centre a déménagé pour se trouver aujourd'hui au 17, rue Jules Michelet en bord d'Oise. Précurseur dans la création d'un GIE, celui du Scanner de Creil a été créé en 1991, initiateur du GIE IRM, l'équipe médicale du Centre d'Imagerie a toujours exprimé une volonté d'être à la pointe de la technologie. Premier site libéral d'Europe a s'être équipé de la technologie angio-mammographie (depuis le début de l'année 2011), le Centre d'Imagerie Médical de Creil est aujourd'hui centre de référence dans l'exploration de l'Imagerie de la Femme. Partenaire actif sur le site des GIE, site de visite international en IRM (1ère installation mondiale de la dernière IRM Général Electric en septembre 2011), l'équipe de Radiologues est sollicitée lors de formations et de communications internationales (Arab Health 2012 en janvier à Dubaï).